Le brossage des cheveux pourquoi est-ce si important ?

Le brossage des cheveux pourquoi est ce si important ? Kapich
Une brosse ou un peigne, tout le monde en possède un ! Se brosser les cheveux est une habitude quotidienne, au même titre que se laver les dents. Mais pourquoi est-ce important ?
HOME CHUTE DE CHEVEUX Le brossage des cheveux pourquoi est-ce si important ?

 

À part démêler notre chevelure parfois rebelle, à quoi sert le brossage des cheveux ? Quand et comment bien se brosser selon la nature de ses cheveux ? Kapich vous répond.

Combien de fois par jour faut-il se brosser les cheveux ?

Selon les experts, un brossage matin et soir suffirait. Cela dit, la fréquence du brossage des cheveux dépend aussi de la texture, la nature et de la longueur des cheveux, évidemment.
Les cheveux frisés ou bouclés sont bien différents des cheveux raides. D’ailleurs, les personnes aux cheveux bouclés, frisés ou afro vous diront souvent la même chose : elles ne se brossent les cheveux qu’au moment du shampooing, pendant ou avant, et bien souvent au doigt.
Si vos cheveux sont fins et ondulés, ils sont aussi plus fragiles : le brossage doit être doux, au risque d’abîmer et de casser le cheveu. Comme ils s’emmêlent facilement mais qu’ils ont horreur de la brutalité (et encore plus s’ils sont décolorés, colorés ou lissés régulièrement au sèche-cheveux ou avec des plaques), il faut vraiment être précautionneux(se). Le choix de la brosse est alors déterminant : il existe des brosses spécialement conçues pour donner aux cheveux fins brillance et volume, sans douleur et sans agresser le cheveu.
Si vous avez les cheveux longs, un brossage des cheveux trois fois par jour est recommandé.

Les 4 bienfaits du brossage des cheveux

#1 Démêler les cheveux

Bien sûr cela va de soi, le brossage permet de démêler – en douceur s’il vous plaît – les cheveux, se débarrasser des nœuds qui y font parfois irruption, notamment chez les personnes aux cheveux fins. S’ils sont abîmés, poreux ou secs, les cheveux ont d’ailleurs tendance à s’emmêler beaucoup, et plus facilement. En effet, une fibre lisse où les cuticules sont bien refermées glisse plus facilement, et il y a donc moins de nœuds.

#2 Leur donner de la brillance

Le cuir chevelu produit du sébum grâce aux glandes sébacées situées dans le follicule pileux. Leur rôle est de lubrifier le cuir chevelu et ainsi protéger les cellules de la peau… mais également des cheveux. Le brossage permet de distribuer cette huile naturelle vers la tige, et donc d’apporter de la brillance comme le ferait un sérum. Vos racines seront d’autant moins grasses.

#3 Éliminer les cheveux tombants

Tous nos cheveux suivent un cycle permanent de croissance : ils sont produits par les follicules pileux, vivent puis meurent. Ils tombent, poussés par un nouveau cheveu lui-même produit par le follicule. Heureusement, tous les cheveux que l’on a sur la tête n’en sont pas au même stade du cycle pilaire (sinon ils tomberaient tous en même temps !). Ainsi, chaque jour, nous perdons des cheveux – environ 50 à 100, selon les individus et les périodes de l’année – si bien sûr, nous ne souffrons pas d’une chute de cheveux anormale. Le brossage permet d’éliminer les cheveux en phase dite télogène, soit ceux qui sont prêts en tomber.

#4 C’est bon pour le cuir chevelu

Il n’y a pas que les cheveux qui apprécient le brossage ! Le cuir chevelu aussi. Vous pouvez pour cela stimuler votre cuir chevelu et l’exfolier doucement à l’aide d’une brosse exfoliante spécifique, en effectuant des mouvements circulaires. Car de beaux cheveux, c’est aussi une circulation sanguine au top ! Ce brossage/exfoliage du cuir chevelu fait remonter à sa surface et améliore la microcirculation ; cet afflux sanguin vers le follicule pileux stimule la croissance des cheveux.

Trop se brosser les cheveux : c’est mauvais ?

Non, sauf si l’on utilise les mauvais outils (par exemple une brosse en plastique) ou qu’on est trop brutal. Un brossage excessif des cheveux peut provoquer des frottements et endommager la cuticule, entraînant des cassures et/ou l’apparition de fourches. Comme évoqué plus haut, attention au brossage des cheveux fins et/ou abîmés et poreux, qui requièrent un brossage très doux.

Y-a-t-il une technique de référence pour se brosser les cheveux ?

Afin de stimuler le cuir chevelu, mieux vaut commencer avec la technique classique du brossage des cheveux tête en bas, en n’omettant ni la nuque ou les côtés, puis en allant vers l’avant de la tête. Ensuite, on recommence une fois relevé(e), pour parfaire le résultat de sa coiffure, si besoin. En cas de nœuds, notamment sur les cheveux longs, il vaut mieux commencer par les pointes plutôt que par le cuir chevelu pour ne pas faire descendre les nœuds et risquer ou de trop forcer et donc d’abîmer.

Attention au brossage des cheveux mouillés !

Lorsque les cheveux sont mouillés, nos cheveux s’étirent jusqu’à trois fois leur longueur initiale ! Ensuite, ils reviennent à la normale lorsqu’ils sont secs. Aussi, mieux vaut éviter de se brosser les cheveux sous la douche ou juste après, lorsqu’ils sont encore mouillés, s’ils sont abîmés (colorations, décolorations, défrisages et autres traitements chimiques qui altèrent leur nature). Cela risque de les étirer et de le casser. Si vraiment c’est nécessaire, pas brosse, mais un peigne à dents larges et bien sûr l’utilisation d’un sérum hydratant et/ou démêlant pour que la fibre glisse.